Le Corps Européen de Solidarité

Le Corps Européen de Solidarité s’appuie sur des programmes pour la jeunesse et le volontariat, entre autres sur l’expérience du Service Volontaire Européen.

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Le Corps Européen de Solidarité(CES) a été créé par l’Union Européenne. Il offre à des jeunes la possibilité de devenir volontaire ou de travailler pour un projet organisé dans leur pays d’origine ou à l’étranger. Le but premier est d’aider des communautés et des personnes dans l’Europe. De nombreux domaines sont accessibles. Vous pouvez travailler pour l’inclusion, l’accueil et l’intégration des réfugiés et des migrants, la citoyenneté et la participation démocratique, la santé et le bien-être, l’environnement et la protection de la nature, l’emploi et l’entrepreneuriat, l’éducation et la formation, la créativité et la culture et enfin le sport.

 

Qui gère ?

 

Le CES est géré par l’Agence du Service Civique. Elle s’occupe de l’organisation du programme. Depuis le premier janvier 2019, elle a fusionné avec l’Agence Erasmus+ France Jeunesse et sport. Elle est chargée d’apporter du soutien pédagogique pour les personnes menant un projet CES.

 

Qui peut participer et quelles sont les conditions ?

 

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Et rerésidentsl égaux d’un État membre de l’Union européenne ou d’un des pays partenaires 
  • Aucune exigence de diplômes (mais certaines compétences et expériences peuvent jouer dans la balance lors de l’entretien)

 

Quels sont les avantages ?

 

Participer au CES est avantageux pour le volontaire comme pour l’association qui l’accueille. Pour le volontaire, cela va lui apporter de l’expérience et des compétences qu’il pourra par la suite mettre en avant lors d’entretiens professionnels. Ça pourra également l’aider s’il a comme projet de créer une association ou de travailler dans le milieu associatif. Pour le partenaire qui accueille, le volontaire lui apportera un soutien et des compétences supplémentaires.

 

Comment s’organiser ?

La durée :

  • Le volontariat : 2 à 12 mois pour un départ individuel et 2 semaines à 2 mois pour un départ en groupe (10 à 40 personnes)
  • Les stagiaires (hors stage scolaire) : 3 à 12 mois en temps plein
  • Les employés : 3 à 6 mois en temps plein
  • Les projets de solidarité : 2 à 12 mois

Les indemnités et aides:des indemnités sont données en fonction de votre projet. Pour les départs à l’étranger, une aide financière de l’Union Européenne couvrira une grande partie des frais du voyage et de l’installation. Ils auront également un soutien linguistique et un accompagnement en ligne.

Les démarches: Il faut s’enregistrer sur le site du Corps Européen de Solidarité

  • Pour le volontariat, les emplois et les stages : il y a deux options. Vous pouvez postuler aux offres publiées par les organismes sur le portail, ou attendre qu’un organisme vous contacte s’il est intéressé par votre profil. C’est à l’organisme de faire les démarches pour financer l’accueil.
  • Pour les projets de solidarité : Pour les aides financières, il faut déposer votre dossier à l’agence nationale du CES. Une association peut le faire en son nom. Vous pouvez vous aider d’un « coach » pour les étapes de votre projet.

 

Sources : France Volontaires