Les métiers de l'humanitaire

Dossier

Tu souhaites t’ engager dans un métier humanitaire à l’étranger, auprès de populations démunies?

L’’humanitaire regroupe à la fois les actions d’urgence (après un séisme, une inondation, lors d’un conflit armé etc.) et l’appui au développement (partage de savoir-faire, formation et éducation,  échange d’expériences, accompagnement technique). De sorte qu’on lui préfère souvent le terme de “solidarité internationale” .

Quoi qu’il en soit, ce domaine a beaucoup évolué et se professionnalise de plus en plus.

 


Des profils spécifiques

 

Désormais, les ONG recherchent très souvent des profils bien spécifiques.

Sur le terrain il s’agit par exemple de métiers dans le domaine

  • de la santé (infirmier, médecin, sage femme, dentiste, nutritionniste, kinesithérapeute etc.),
  • de l’éducation (éducation des enfants, formation des enseignants),
  • de l’agriculture (agronome, hydraulicien, vétérinaire),
  • de l’organisation (logisticien, administration)
  • de la construction ou du transport (chauffeur, mécanicien).

Les spécialistes de la communication et de la finance sont aussi recherchés, mais plutôt au siège.

 

Les formations à la solidarité internationale

 Des écoles privées aux universités, les organismes de formation sont nombreux et délivrent des formations de plus en plus diversifiées. Les filières relations internationales des IEP (instituts d'études politiques) et les masters spécialisés dans la solidarité internationale sont appréciés, en particulier dans les domaines de la conduite de projet humanitaire et du droit humanitaire.

 Parmi les organismes privés, l’Institut Bioforce propose des formations à la conception et à la gestion d’un projet humanitaire mais aussi des formations plus techniques dans le domaine de la protection de l’enfance en situation d’urgence, des Projets Eau, Hygiène, Assainissement, de la logistique, de la  nutrition, des ressources humaines, de la finance etc.

C’est le cas également de l’ISTOM à Cergy Pontoise (école supérieure d'agro-développement international) ou d’ HUMACOOP (Formation action humanitaire) à Grenoble.

 

Comment trouver un emploi?

Les emplois proposés sont souvent à durée limitée (CDD) , plus rarement en CDI.

Les grandes ONG utilisent leur propre site pour recruter.

Mais elles mettent aussi leurs postes en ligne sur des portails humanitaires comme Coordination Sud, création collectif d'ONG qui regroupe une centaine d'associations  de solidarité internationale

 Citons aussi lAgence Française de Développement

et

Mission Humanitaire: un site français entièrement consacré à l'humanitaire avec plusieurs liens fort utiles et pratiques,

notamment leur page " emplois " .

 

Pour s’informer

Ritimo (Réseau des centres de documentation et pour le développement et la solidarité internationale) : un réseau d'une quarantaine de centres de documentation répartis dans toute la France. 

CCFD-Terre solidaire

Solidaire 

France Volontaires


En savoir plus