Ophélie va à la rencontre des personnes de la rue

Témoignage

Ophélie est bénévole au sein de l’association Autremonde. Elle revient sur toute une année de rencontres avec les personnes de la rue.



 
Comment as-tu décidé de t’engager avec Autremonde ?
Ca me trottait dans la tête, j’ai toujours été attirée par le social, et les SDF me touchent particulièrement, alors ça m’intéressait d’être au contact de ce public. Autremonde proposait des maraudes, donc ça me correspondait.
 
Comment se passe une maraude ?
On est en petit groupe (3 personnes), on a un quartier attribué, et on va à la rencontre des SDF de 19h à minuit. On leur offre un café, on parle…
 
Qu’est ce qui te plaît le plus ?
J’aime bien la démarche de la maraude, puisque c’est nous qui allons à la rencontre de ces personnes. Je pense que c’est important, car ce public est habitué à devoir faire l’effort de se déplacer pour créer un lien social, tandis que là, c’est nous qui nous rendons auprès d’eux. Cela facilite leur démarche. L’autre spécificité de la maraude, c’est qu’on prend le temps d’aller au bout des choses, et je pense que les SDF apprécient. On passe souvent plus de 30 minutes à discuter, on n’a pas de limite dans le temps.
 
Qu’est ce que cela t’apporte ?
Il y a une vraie relation qui s’est mise en place avec ceux que je suis habituée à voir. On a souvent des sujets de conversation très intéressants. Je suis curieuse de toutes les choses de la vie, j’aime cet échange que l’on crée, car ils nous apportent beaucoup aussi. Sincèrement, quand je rentre d’une maraude, j’ai le sentiment d’avoir passé une bonne soirée. C’est vrai, je passe de bons moments, on discute, je fais de belles rencontres… C’est enrichissant.
Retour
Rechercher une mission bénevole #Ecoute #Maraude #Solidarité #Mission en équipe #Témoignage

En savoir plus